X_x …

Pour celles et ceux qui se poseraient la question, vous trouverez ici essentiellement de (plus ou moins) courts billets sur ce je lis, de la littérature « blanche » à la SFFF, en passant par la BD et les essais, et sur ce je vois, sur le grand ou le petit écran. Vous aurez compris que je suis plutôt hétéroclite dans mes choix, ce qui provoque surtout un problème de stockage chez moi. La pièce consacrée à la bibliothèque va bientôt exploser…

Le but de ce blog est davantage de me servir d’aide mémoire que de réellement trouver un public. Mais si vous êtes ici, n’hésitez pas à réagir si vous pensez que j’ai maltraité l’une de vos œuvres favorites. En règle générale, je suis meilleur public dans la vraie vie que dans les billets de ce blog. C’est la loi du genre, l’avis argumenté, qui veut que l’on cherche parfois la petite bête.

Vous ne trouverez pas de note dans mes billets, pour la bonne et simple raison que je ne suis personnellement pas capable de résumer une œuvre à un chiffre ou à un nombre d’étoiles (sauf pour le zéro, of course). J’admire les gens qui peuvent dire « L’Écume des jours, ça vaut un 3. Et Hunger Games un 4 » . Alors, oui, bien sûr, les exemples ne sont pas pris au hasard… Mais la démonstration reste valable.

Et, s’il faut vraiment en passer par là : je suis un homme dans la trentaine (encore quelques années !), biberonné au Club Do et à Star Wars, grand lecteur de Tolkien dans l’absolu. Et j’attends chaque jour avec impatience que mon petit bonhomme soit assez grand pour en faire le parfait geek qu’il, je n’en doute pas, deviendra. Mais est-ce que les « sous-cultures » , les « mauvais genre » seront encore un tant soit peu anticonformistes ? Ne suis-je pas occupé à faire de lui le parfait représentant des nouvelles références mainstreams ? Bhâ… On verra !

PS: et theWu, pour ceux qui sont encore occupés à lire ces lignes, est un vieux nickname qui vient de mon amour de jeunesse pour 3×3 Eyes. Wu est le symbole du vide, tatoué sur le front de Yakumo. Et toc.